NOUVELLES - 07 / 10 / 2022

Stéphan Langevin / Michel Boudreau

Chefs de pratiques en conception et en patrimoine

Auberge Saint-Antoine, Agrandir et rénover le meilleur hôtel au Canada

Après avoir été sacré meilleur hôtel au Canada en contexte urbain par le magazine de voyages américain Travel + Leisure, l’Auberge Saint-Antoine, située dans le Vieux-Québec s’est vu attribuer une autre distinction la semaine dernière. Il a obtenu le titre de meilleur Hôtel au Canada par le réputé magazine américain Condé Nast Travelers dans le cadre des Readers' Choice Awards 2022. L’occasion était donc parfaite pour vous parler du projet d’agrandissement et de rénovation de cette auberge, propriété de la famille Price de Québec.

Depuis déjà plusieurs mois, nous collaborons avec eux à l’élaboration de ce projet majeur qui inclura la totalité du bâtiment de l’Union Bank voisin. Cet agrandissement qui comportera 25 nouvelles chambres et suites portera le total de l’établissement à 120 chambres. Mais le point d’orgue du projet sera la construction d’une terrasse qui offrira des vues exclusives et spectaculaires sur le Vieux-Québec et le fleuve. Une bonification importante de l’offre du spa ainsi que des salles de réunions sont également au programme. 

L’Auberge Saint-Antoine est plus qu’un simple hôtel, c’est un hôtel-musée qui offre une expérience immersive au cœur de l’histoire du Vieux-Québec en faisant de l’archéologie et du patrimoine sa signature. C’est donc dans cette logique de préservation et de mise en valeur du patrimoine architectural et archéologique du lieu que l’Auberge Saint-Antoine vise aujourd’hui à s’agrandir en restaurant l’édifice adjacent de l’Union Bank of Lower Canada. 

Le site archéologique de l’îlot Hunt, sur lequel l’Auberge est construite, résume à lui seul l’évolution et l’histoire du Vieux Québec, quartier historique inscrit au Patrimoine de l’UNESCO. L’îlot Hunt, situé sur le bord du fleuve Saint-Laurent, a servi de quai, puis de batterie de canons avant d’être utilisé par les marchands britanniques.  

L’agrandissement vise l’édifice de l’Union Bank of Lower Canada situé au coin de la rue Saint-Pierre et de la Côte de la Montagne. L’édifice initial a été construit par Joseph-Ferdinand Peachy en 1864 pour une société de transport maritime. En 1874, l’Union Bank of Lower Canada, alors propriétaire de l’édifice, restaure et agrandit le bâtiment selon les plans des architectes montréalais John Williams Hopkins et Daniel B. Wily. Il a ensuite été surélevé de deux étages en 1897 pour atteindre sa hauteur actuelle, puis acquis étage par étage par la famille Price entre 2019 et 2020 pour qu’il soit annexé au complexe.

Nous aimerions souligner la volonté peu commune et sincère de la famille Price d’élaborer un projet en total respect de l’arrondissement du Vieux Québec, joyau du patrimoine mondial de l’UNESCO, en complète symbiose avec l’histoire du site et son évolution. C’est donc inspiré de ce riche passé que nous continuerons notre travail de réhabilitation et de mise aux normes, travail qui n’est pas une mince affaire dans un bâtiment si ancien.

Nous avons bien hâte et ce sera avec une grande fierté que dans les prochains mois, nous vous ferons découvrir les nouvelles installations de ce fleuron de l’industrie hôtelière canadienne, au cœur de notre ville

 

Photo: STGM, Jeff Frenette, Guillaume Cyr