NOUVELLES
03.04.21

STGM

Comité Développement Durable

​Le jour de la terre chez STGM; pandémie, courriels et environnement.

Au début de la crise sanitaire que nous vivons actuellement, plusieurs personnes, nous y compris, ont cru que cette pandémie serait une bénédiction pour notre environnement. Mais en environnement, rien n'est jamais noir et rien n'est jamais blanc, les bonnes réponses sont souvent dans les teintes de gris.

Le télétravail généralisé nous a obligés à utiliser à leur plein potentiel les moyens de communication virtuels. L'utilisation des outils de téléconférence, les textos et les courriels ont augmenté de manière exponentielle. Plus subtile et surtout plus pernicieuse que les systèmes d'échappement de nos voitures, l'utilisation de ces technologies a néanmoins un impact important sur notre environnement.


En effet, saviez-vous que l'utilisation de nos appareils électroniques, de l'internet et des systèmes qui les soutiennent contribue à 3.7% des émissions de gaz à effet de serre mondial ? Leur impact est donc similaire à celui de l'industrie du transport aérien tout entière.


L'envoi d'un courriel génère en moyenne 4g de C02 ! L'envoi d'un courriel avec pièce jointe génère en moyenne 50g de C02 ! Les courriels provenant d'une infolettre ou d'un abonnement génèrent en moyenne 3 650g de C02 par année ! Un courriel stocké sur un serveur pendant un an produit 10g de C02. Par exemple, en supprimant 3 900 courriels de vos boites de réception, vous éviteriez le rejet de 39 000g de C02, soit l'équivalent d'un trajet de 100km pour une voiture à essence moyenne. Sachant que 306 milliards de courriels sont envoyés quotidiennement, imaginez ce qu'une meilleure gestion de ceux-ci pourrait avoir comme impact sur notre environnement.


Dans le cadre du jour de la terre, le 22 avril prochain, STGM a donné un défi à son équipe; faire le grand-ménage des courriels, et évaluer à la fin du mois, la quantité de CO2 économisée. Nous vous invitons donc à faire de même et à compiler vos résultats, pour notre part, nous vous partagerons nos résultats à la fin du mois. Vous serez étonné de voir jusqu'à quel point une meilleure gestion des courriels entrants et sortants pourrait être bénéfique pour notre environnement.