Le quartier Bois-Franc : Quand densité rime avec qualité
NOUVELLES
24.11.18
Le quartier Bois-Franc : Quand densité rime avec qualité
 

Avec les annonces de notre nouveau gouvernement d'aller de l'avant avec les élargissements et les prolongations de certaines autoroutes, ou encore avec la construction d'un troisième lien, notre façon d'habiter le territoire est grandement remise en question. Jumelé à l'urgence d'agir pour lutter contre les changements climatiques, il ne fait plus aucun doute que l'étalement urbain à des conséquences néfastes sur la santé de l'environnement et sur celle de l'être humain.

Et si la densité s'avère une manière plus durable de développer les villes, celle-ci a souvent mauvaise presse auprès de la population. Or, on retrouve de nos jours de plus en plus de quartiers qui offrent à la fois une bonne densité d'habitations tout en créant des milieux de vie de qualité.

C'est d'ailleurs le cas du quartier Bois-Franc, à ville Saint-Laurent, qui se situe sur l'ancien terrain de l'aéroport de Cartierville et qui accueillait, à une certaine époque, des industries aéronautiques. Depuis 25 ans, deux constructeurs, Sotramont et Montclair, font preuve d'innovation en développant un quartier orienté vers le transport en commun avec son accès direct au centre-ville en 16 minutes et se basant sur le nouvel urbanisme qui encadre le développement urbain. On y retrouve de nombreux parcs (une quinzaine), espaces verts et plans d'eau qui totalisent 31 % de la surface du quartier.

STGM a d'ailleurs eu le mandat (et l'honneur) de développer le dernier square de maisons en rangées, aménagées autour d'un parc : le square Norseman. Guidé par les origines du créateur de l'avion Norseman, Robert B.C. Noorduyn, le projet a été développé en s'inspirant de l'architecture traditionnelle néerlandaise tout en l'adaptant au contexte québécois actuel. Cette architecture se caractérise par des volumes étroits, généralement de deux ou trois étages. Ils sont recouverts entièrement de maçonnerie, percés de nombreuses fenêtres et sont coiffés d'un pignon s'élançant vers le ciel. Les volumes ainsi répétés varient souvent dans leur coloration et leur détail architecturaux. Il résulte de ce type d'architecture des ensembles denses, cohérents, simples et rythmés par les variations de chacune des unités. Les maisons conçues pour le square Norseman intègrent ces éléments caractéristiques des Pays-Bas pour en faire un quartier résidentiel unique et distinctif. Combiné à son parc, élément rassembleur et central du développement, il contient tous les ingrédients pour en faire un milieu de vie de qualité.

Seriez-vous prêts à habiter un tel quartier ?

Si vous êtes intéressés par ces maisons : Boisfranc Norseman